Eny an-tendrombohitra eny no fonenako

… eny aho no mody raha miala ety: vetivety foana dia ho hitako, ilay tanàna soa tiako ery. Raha Soisa ilay mpamorona ny hira « Any an-danitra any no fonenako » dia mety ho voafidy ho hiram-pirenena Soisa mihitsy raha miampy ny fanovana toy ny hitantsika etsy ambony.

« Eny amin’ireo tendrombohitsika, rehefa mamirapiratra ny famohamandrin’ny masoandro, sady maminany ny andro soan’ny fiverenana, ireo hakanton’ny tanindrazana dia manainga ny fanahin’ilay mpankafy mitazana; mananika ny lanitra mivesatra hafaliana ireo vavaky ny fo votom-pinoana » [Sur nos monts, quand le soleil | Annonce un brillant réveil | Et prédit d’un plus beau jour le retour | Les beautés de la patrie | Parlent à l’âme attendrie | Au ciel montent plus joyeux (bis) | Les accents d’un cœur pieux | Les accents émus d’un cœur pieux. « Cantique suisse », hymne national de la confédération Helvétique]

Arak’izany hiram-pirenena Soisa izany dia manana toerana manokana amin’ny Soisa ny tendrombohitra. Na dia tsy mba manana ny sahala amin’ny ambanivohitra Malagasy aza ry zareo Soisa dia azo ambara fa ny tendrombohitra no toerana nipoirana ary mbola hiverenana. Samy mifidy izay tendrom- bohitra isitahany amin’ny fotoana fialan-tsasatra, ny ahy i Saint-Luc, any amin’ny faritr’i Val d’Anniviers* no mba falehako.

Nandritra ny tantara dia tsy nitsahatra ny niovaova ny fanoratra ny anaran’ny tanàna Saint-Luc, Lus tamin’ny taona 1267, Luis tamin’ny 1290, Lux tamin’ny 1336, Lucx tamin’ny 1408, Luz tamin’ny 1454. Indraindray mifototra amin’ny teny Latina « lux » izay midika hoe hazavana [lumière], indraindray mifatotra amin’ny « lucus » ala manify [forêt, clairière ou petit bois]. Tamin’ny fiorenan’ny Fiangonana Masindahy Lioka tamin’ny taonjato faha-XVI vao nipetraka tsy hiova intsony ho Saint-Luc ny anaran’ny tanàna.

Novan’i Jacques Martin ho Saint-Loup kosa ny anaran’ny tanàna raha nataony ho toerana isehoan’ny tantara lahantsari-itatra [Bande Dessinée, BD] « Le repaire du loup » izay faha-efatra amin’ny tahirin-tsary Lefranc [album]. Ny fandrindrana an-tsary dia talentan’i Bob de Moore, izy roalahy moa dia mpiara-miasa akaiky amin’i Hergé [Tintin] fahiny.

Ny Hotely Weisshorn iry tazana manjakamiadana ery an-tampon- tendrombohitra avy aty am-piangonana Masindahy Lioka izay nanome ny anarany ny tanàna Saint-Luc.

[*vakio – Val d’Anniviers >>]

[sary fahiny – saint-luc-vs.ch >>]

[saint-luc.ch >>]

[sary nadika tamin’ny marina.romandie.com >>]

5 commentaires sur “Eny an-tendrombohitra eny no fonenako”

  1. Ny ahy ranomasina no tena ankafizoko, ny any Tonnum kosa dia tendrombohitra avy koa, ka dia samy nifampizara izay tianay ary mafinaritra..Tonga lafatra ianao izany satria tsy lavitra eo?🙂

  2. Tiako koa ny ranomasina raha ny tena marina🙂 saingy azo lazaina fa ny tendrombohitra no nifidy ahy satria maro kokoa ireo fahatsiarovana an-tendrombohitra noho ny an-dranomasina. Tany Nice fony aho 6 taona no fahatsiarovako an-dranomasina voalohany😀

  3. « zaza menavava, tanora antitra [..] fa ny fanahiko(2X), amaky ambakabaka tsy hosamborina » (E. Manana)🙂. Tomavana, aurais-tu une preference pour les Alpes: cote « francophone » ou cote « germanique » ?

  4. La version d’Eric Manana est une réinterprétation d’un cantique bien connu dont le 1er strophe est « Faingàna, faingàna, ry Mpamonjiko | Aza kivy foana, ry fanahiko »

    Proximité oblige, je connais plus les Alpes francophones. Genève n’est qu’à 80 km [environs 1:00 h] de Chamonix au pied du Mont-Blanc [FR].

    J’ai pratiqué l’ascension en peau de phoque mais je ne suis de loin pas alpiniste [piolet, cordée, etc.] A vrai dire plutôt que la pure conquête des sommets je préfère aller à la rencontre des gens dans les petits hameaux, ces roches gravés par l’histoire, ces traditions ancré dans la terre, ces chemins serpentant à ne plus finir jusqu’aux cols des montagnes … J’ai de l’admiration pour ce peuple qui s’obstine à habiter des lieux de prime-abord inhospitaliers😀 A côté notre pays « c’est du beurre »😉

  5. […] [nametraka sary vaovao momba an’i Val d’Anniviers i Google Earth >> Lohasaha izay mitomandavana] […]


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :